Journée régionale de Rencontre de la Flandre Orientale à Saint-Nicolas

Nous étions 32 à participer à l’excursion. À 10 heures le bourgmestre, Lieven De Handschutter, nous a fait son exposé dans son cabinet à l’hôtel de ville. Un bel et riche exposé concernant l’histoire et l’architecture néogothique de l’hôtel de ville, construit dans la période de 1876 à 1878 et dessiné par l’architecte, Pieter Van Kerckhove. Un mélange de l’ancien gothique flamand avec un beffroi de 40 mètres de haut et 49 cloches. Cet édifice a été classé en 1981. Ce patri­moine est accessible presque tous les jours. Ensuite, nous avons poursuivi la visite en 2 groupes accompagnés de guides. Quelques maisons exceptionnelles ont fait l’objet d’une attention particulière. A midi, il était l’heure de prendre l’apéritif et un bon déjeuner au restaurant “Den Antus” sur le Marché de Saint-Nicolas.

Dans l’après-midi nous nous sommes rendus dans l’entreprise Van Hoecke. Cette entreprise existe depuis 50 ans, dispose d’une nouvelle surface de construction de 55000 m2 et emploie actuellement 220 personnes. Ils sont très forts dans la production sur mesure. Ils exportent vers les pays du Benelux et au-delà tout ce qui concerne les tiroirs, serrures et portes rele­vables pour salles de bains et cuisines par exemple, modernes et simples. Nous avons découvert tout ce qui peut être mis sur le marché, nous ne pouvions en croire nos yeux. La diversité des produits constitue leur force avec la rapidité de livraison aux clients. Tout est contrôlé par ordinateur, même les dimensions des boites pour réduire les déchets. Ce fut bluffant. En 2016 Van Hoecke a obtenu le prix “Factory of the Future”. C’est un prix pour des entreprises qui sont prêtes pour la révolution industrielle digitale. L’exposition concernant les 50 ans d’existence de l’entreprise était en prime. Nos remerciements à monsieur Pieter De Witte, directeur de BNP Paribas Fortis de Saint-Nicolas, qui a servi d’intermé­diaire et rendu cette visite possible pour notre groupe. L’au revoir a été chaleureux et chacun attend avec impatience l’année prochaine.

Odette Van Hamme

Les commentaires sont fermés.