Les Lauréats chez le personnel des communes et des provinces

Par Jef Gabriels

Malheureusement, le bon travail n’est pas mis assez souvent sous le feu des projecteurs, il n’y a jamais trop d’encouragements. Voilà l’idée de base lorsque certaines personnes sont mises à l’honneur pour leur engagement professionnel avec le titre de Lauréat du Travail.  C’est le cas pour les administrations communales et provinciales. La situation de travail a fortement changée au cours des dernières décennies: expansions,

réglementations plus complexes et élargissement des tâches d’un côté et des utilisateurs plus émanci­pés et plus exigeants de l’autre côté.

Le temps passe vite et le moment est donc venu pour mettre à l’honneur des membres du personnel méritants issus de ce secteur. Un groupe de travail a préparé la procédure qui démarre maintenant. Pour ce faire, l’IRET a pu compter sur la collaboration des associations des provinces, des villes et des communes mais aussi des organisations d’employeurs. Cinq facettes du travail sont prises en compte: le respect à l’égard de l’utili­sateur, la qualité du service rendu, l’initiative et le sens d’entreprise, le transfert des compétences et la promotion des valeurs véhiculées par le secteur public. Pour chacune de ces facettes un titre de Lauréat du Travail peut être obtenu. Il est donc également important qu’un appel soit lancé pour faire connaître les collaborateurs ou collègues méritants et pour les inciter à participer à la procédure.

En effet, bon nombre de personnes ayant un engagement professionnel important ne pensent pas toujours à demander eux-mêmes le titre amplement mérité pour la qualité de leur travail. Les candidatures sont à introduire pour le 31 octobre 2017. Toutes les autres infor­mations se trouvent sur le site www.iret-kiea.be

Traduit par Bernadette Bonneux

Les commentaires sont fermés.