Archives d’un auteur

Bruxelles : 27e Journée Nationale de Rencontre en image

 

Le secteur de la construction fait la fête

Le Dimanche 19 novembre dernier, il y avait foule au théâtre Saint Michel à Bruxelles. C’est dans ce charmant théâtre que le secteur de la construction faisait la fête. La fête à qui? La fête aux 328 promus au titre de Lauréat ou Doyen d’honneur et Doyen d’honneur émérite du Travail.

Lire la suite de cette entrée »

Les Lauréats chez le personnel des communes et des provinces

Par Jef Gabriels

Malheureusement, le bon travail n’est pas mis assez souvent sous le feu des projecteurs, il n’y a jamais trop d’encouragements. Voilà l’idée de base lorsque certaines personnes sont mises à l’honneur pour leur engagement professionnel avec le titre de Lauréat du Travail.  C’est le cas pour les administrations communales et provinciales. La situation de travail a fortement changée au cours des dernières décennies: expansions,

réglementations plus complexes et élargissement des tâches d’un côté et des utilisateurs plus émanci­pés et plus exigeants de l’autre côté.

Le temps passe vite et le moment est donc venu pour mettre à l’honneur des membres du personnel méritants issus de ce secteur. Un groupe de travail a préparé la procédure qui démarre maintenant. Pour ce faire, l’IRET a pu compter sur la collaboration des associations des provinces, des villes et des communes mais aussi des organisations d’employeurs. Cinq facettes du travail sont prises en compte: le respect à l’égard de l’utili­sateur, la qualité du service rendu, l’initiative et le sens d’entreprise, le transfert des compétences et la promotion des valeurs véhiculées par le secteur public. Pour chacune de ces facettes un titre de Lauréat du Travail peut être obtenu. Il est donc également important qu’un appel soit lancé pour faire connaître les collaborateurs ou collègues méritants et pour les inciter à participer à la procédure.

En effet, bon nombre de personnes ayant un engagement professionnel important ne pensent pas toujours à demander eux-mêmes le titre amplement mérité pour la qualité de leur travail. Les candidatures sont à introduire pour le 31 octobre 2017. Toutes les autres infor­mations se trouvent sur le site www.iret-kiea.be

Traduit par Bernadette Bonneux

Le nouveau Conseil d’administration prend son envol avec quatre nouveaux administrateurs

Conformément aux statuts du Collège Royal des Doyens d’Honneur du Travail, la réunion d’installation du nouveau conseil d’administration pour la période 2016-2020, a eu lieu le 26/1/2016 au siège de l’Institut Royal des Elites du Travail, Avenue de la Joyeuse Entrée 17-21 à 1040 Bruxelles.

Lire la suite de cette entrée »

Interview: Dominique Leroy, CEO

Interview: Dominique Leroy, CEO

“Je trouve bien que – à côté d’initiatives du privé – il existe aussi un organe officiel, qui a prouvé son utilité depuis plus d’un demi siècle et qui a déjà joué un beau rôle dans la reconnaissance des hommes.”
Lire la suite de cette entrée »

27e Journée nationale de Rencontre

par Lieven Carron

Célébration 60 ans Collège royal des Doyens d’honneur du Travail de Belgique

La célébration des 60 ans du Collège royal des Doyens d’honneur du Travail de Belgique a eu lieu l’automne dernier dans notre capitale de Bruxelles. Le soleil d’automne ce vendredi matin était de la fête lorsque nos Doyens se rassemblèrent à l’hôtel Plaza. Les conversations joyeuses avec les collègues et un bon café assure immédiatement une bonne ambiance. C’était comme une rentrée pour la famille chaleureuse des Doyens. Notre Jubilé de diamant pouvait commencer!

Un guide nous a amenés au Parlement européen. Mais avant de pouvoir entrer dans les bâtiments du Parlement européen, nous avons été soumis à un contrôle de sécurité approfondi, comme nous le subissons également dans nos aéroports: rien n’a été laissé au hasard.

Une fois à l’intérieur, nous avons été enmenés dans un auditorium spacieux par les assistantes de Ivo Belet, membre du

Parlement européen. Cet hémisphère est utilisé pour les réunions des différents groupes parlementaires. En attendant l’arrivée de l’eurodéputé Ivo Belet, on nous a expliqué le fonctionnement du parlement. Dans sa présentation, Ivo Belet nous a fait remarquer l’importance de l’Europe, la coopération entre les différents États membres et les nombreuses réalisations de l’Union européenne. Au départ d’une union, essentiellement écono­mique de six pays, l’Union européenne compte aujourd’hui 28 pays membres regroupant une population de plus de 500 millions d’habitants. Après la Conférence captivante d’Ivo Belet, député européen de CD&V, le moment était venu de nous restaurer au restaurant du Parlement. Après le déjeuner, nous avons poursuivi la visite de ce grand et majestueux bâtiment: le parlement, une immense salle, la Mecque de l’Europe et de sa démocratie. Dans cet espace, il y a des sièges pour les 751 délégués. Les interprètes fournissent la traduction simultanée des débats et ce dans 24 langues afin que tout le monde comprenne ce qui est dit.

Ces négociations législatives touchent des millions de personnes à travers l’Europe. Nous ne devons certainement pas sous-estimer le travail des parlementaires parce qu’ils doivent parfois prendre des décisions difficiles.

Pour revenir aux sources de notre Europe, nous sommes allés à la Maison de l’histoire européenne. Nous avons été accueillis par Monsieur Klaus Welle, Secrétaire général du Parlement européen. Cette Assemblée nous montre l’histoire de l’Europe sous des angles différents. Il sert d’espace d’apprentissage pour l’exploration et l’engagement social. C’est une riche source de rencontres avec le passé, le présent et l’avenir de l’Europe.

Après cette visite agréable et instructive, nous sommes rentrés à notre hôtel où nous avons eu une soirée de gala. Un apéritif pétillant en ouverture d’un dîner de gala agréable et savoureux. Nos membres ont apprécié ce Jubilé de diamant.

La séance académique

Le samedi 14 octobre, nous étions tous attendus au Palais des académies, situé à côté du Palais Royal, pour la session académique de notre brillant jubilé. Une histoire riche pour notre Collège.

Nous avons été reçu dans ce palais par le traditionnel café. À 10h30, les instruments de la chapelle de la musique Royale des Guides ont ouvert la session académique. Notre président, Philippe Pirson, a accueilli les excellences, les invités et tous les Doyens d’honneur.

Pour suivre notre l’activité du vendredi autour de l’Europe et de son fonctionnement, nous avons reçu une vision claire sur le Brexit, ses conséquences et ses opportunités. Cela nous a été expliqué par le Comte Buysse Doyen émérite du Travail. Nous devons être vigilant par rapport au Brexit, mais il y a aussi des opportunités, tant pour l’Europe que pour notre pays. Le Comte Buysse est un orateur captivant et il nous a tous captivé.

Pour suivre, nous avons écouté deux thèmes de “Carmen” de Georges Bizet, en particulier les “Introduction” et “Les toréadors”. Un bel intermezzo.

Vice-Premier Ministre, Ministre du travail et de l’économie Monsieur Kris Peeters prit la pariole. Dans son discours, il a évoqué les valeurs du Doyen d’honneur et l’exemple qu’il joue dans son secteur. Le Doyen doit, avec ses connaissances et son expé­rience, faire appel aux jeunes pour qu’ils exercent leur profession avec des valeurs. Nous devons, comme Doyen, encourager les jeunes à le faire et les guider si nécessaire.

Nous devons apporter notre contribution, surtout dans le contexte économique actuel. Au début de l’année prochaine, l’Institut royal des Elites du Travail recevra, l’intérêt et le soutien de SM le Roi Filip pour présenter le collège aux jeunes générations. Encore un point culminant pour l’Institut et le Collège.

Les mélodies “I Got Rhythm” et “It’s Wonderful” de George Gershwin ont permis la transition vers un fait unique à cette session académique; la nomination d’un “Doyen d’honneur du Travail honoris causa”:

Le 20 septembre dernier, Philippe Pirson, président de l’IRET et du Collège a été nommé par le Roi,

au titre de Doyen d’honneur du Travail honoris causa.

Le projet de cette nomination est né au sein du Collège et a été repris par le Conseil d’admini­stration de l’Institut. Par mo­destie le président a toujours voulu privilégier l’attribution de cette reconnaissance à d’autres personnes méritantes. Le vice -Premier Ministre, Kris Peeters lui a remis le collier lors de la Journée de rencontre.

C’est une reconnaissance bien méritée, pour notre président qui ne ménage pas ses efforts. Félicitations Philippe, l’IRET et le Collège compte sur vous!

Ensuite, c’était le tour d’honorer quelques membres de plus. Tout d’abord, Mr. Jean-Pierre Laporte, Doyen d’honneur émérite, Secrétaire général sortant du College royal des Doyens d’honneur du Travail. Son engagement inlassable envers le Collège ne connaît toujours pas de frontières! Son successeur et nouveau Secrétaire général est Mr. Alfons De Potter, Doyen d’honneur du secteur des produits en cuir. Il est également impliqué dans l’Orga­nisation des travailleurs CSC et sait mieux que quiconque ce que signifie travailler. Nous remercions Jean-Pierre et souhaitons à Alfons tous les succès. Ils soutenaient et soutiennent le Collège!

Continuer notre engagement

Notre président et nouveau Doyen d’honneur souhaite dans sa conclusion nous voir continuer notre enga­gement, sans exception, comme Doyen d’honneur du travail. Il est convaincu que le travail forme la personnalité de l’homme et donne aussi un sens à nos vies.

Il a également remercié Mme Martine Voets, directrice de l’Institut et de son personnel pour l’engagement inlassable de l’Institut. Il sait que les Doyens comptent sur l’Institut et ces remerciements étaient amplement mérités.

L’orchestre de la chapelle de la musique royale des guides a terminé la session académique avec l’hymne européen et notre hymne la Brabançonne.

Sous un soleil rayonnant, les participants quittent le Palais des Académies se dirigeant vers les écuries royales où l’apéritif a eu lieu. Et pour conclure, il y avait le déjeuner de gala pour les Doyens d’honneur et les Doyens d’honneur émérites du travail.

Livre jubilaire

Pendant le dîner tous les Doyens d’honneur ont reçu le livre du Jubilé des 60 ans du College royal des Doyens d’honneur. Le livre présente un aperçu des 60 années du College royal des Doyens. La vie du Collège au fil des ans est largement abordée. Ce livre est l’œuvre d’un comité éditorial sous l’impulsion de George Tambuyser. Merci à tous!

Ainsi, le Collège royal des Doyens d’honneur du Travail peut considérer cet événement sur deux jours comme une grande réussite. Ces journées de réunion nationale, dans notre capitale et sous le signe de notre brillant jubilé (60e anniversaire), ont marqué nos esprits d’une façon inoubliable.

Jusqu’à l’année prochaine!